bitcoin et crypto-monnaies

Qu’est-ce que le Bitcoin et comment a t-il été conçu ?

Pourquoi est-ce que le Bitcoin a été créé, par qui, comment, quels problèmes résout-il ? C’est ce que nous allons développer dans cette thématique des plus intéressantes !

L’origine

Dans un premier temps, comprenons le problème des systèmes financiers actuels :

  • Notre monnaie est contrôlée par un état et une banque centrale.
  • L’argent que nous possédons ne nous appartient pas réellement (lorsque une banque fait faillite, nous pouvons le perdre définitivement).
  • Lorsqu’un état fait faillite, celui-ci peut aller chercher l’argent dans la caisse des citoyens.
  • Les banques peuvent autoriser ou refuser le virement de nos propres fonds vers un autre compte (contrôle sur notre argent).
  • Les systèmes de paiement selon les pays sont parfois archaïques ou non sécurisés de façon optimale (de gros retard subsistent par rapport aux nouvelles technologies d’aujourd’hui).
  • Les délais d’attente peuvent être parfois long (plusieurs jours) lorsque les clients souhaitent effectuer des virements à l’étranger.
  • Des frais bancaires parfois excessifs (frais CB, virement, retrait distributeur, frais « cachés » …).
  • Plusieurs milliards de personnes ont encore aujourd’hui des accès limités ou inexistants au système financier (pas de compte bancaire).

De par ces quelques constats, Satoshi Nakamoto fonda en 2008 le Bitcoin.

Ce qu’est le Bitcoin

Le Bitcoin est une monnaie numérique qui n’appartient à personne, il n’est contrôlé par aucune banque ou état.

Personne ne peut le modifier ou en créer autant qu’il le souhaite. Contrairement aux banques qui impriment des billets à sa guise, une quantité prédéfinie de Bitcoin a été déterminée lors de sa création (21 000 000 d’unités exactement). On peut tout simplement dire que c’est une monnaie qui appartient à ses utilisateurs.

Les avantages du Bitcoin :

  • Permet des échanges 100% sécurisés, ne nécessite aucune transmission sensible de vos données.
  • Personne ne peut vous réclamer ou voler vos Bitcoins s’ils sont stockés dans des espaces sécurisés. Ils vous appartiennent quoi qu’il arrive.
  • Vos transactions en toute sécurité : fini les problèmes de CB ou virement SWIFT. Vous pouvez transférer en quelques secondes n’importe où dans le monde d’importantes sommes avec des frais de quelques centimes seulement.
  • Monnaie transparente. Analyse possible via la Blockchain de toutes les transactions qui ont eu lieu. Seules les personnes derrières les transactions ne sont pas identifiées.
  • Monnaie universelle et pouvant être acceptée partout dans le monde.
  • Les paiements en Bitcoin sont définitifs et irréversible. Une fois celui-ci envoyé, aucune annulation ou demande de remboursement ne peut être exigée.
  • Peut être considéré comme placement risqué mais à très gros potentiel (+ 82 260,02 % en 6 ans).

Et la liste n’est pas exhaustive …

On peut donc dire que le Bitcoin a été créé pour répondre aux problématiques évoquées ci-dessus.

La conception

Tout d’abord, faisons un tour d’horizon des objectifs du Bitcoin :

  • Monnaie digitale pair à pair (d’utilisateur à utilisateur)
  • Assurer un niveau de sécurité maximal
  • Ne dépend d’aucune autorité centrale (système décentralisé)

Maintenant, place à quelques contraintes :

  • Créer un réseau dans lequel on peut avoir une totale confiance
  • Rendre le réseau sécurisé et inattaquable
  • Générer de la demande afin que sa valeur augmente

On peut tout simplement dire que la technologie Bitcoin repose sur un registre public (ou livre de compte) qui répertorie toutes les transactions. Pour que cela fonctionne, il faut que les utilisateurs aient une confiance absolue dans cette technologie (modification ou falsification des données impossibles par un tiers …). C’est pour cela qu’on l’appelle : « réseau décentralisé ».

Ces données sont stockées dans la technologie Blockchain reliés par des blocs numérotés datés et indissociables.

Comment se passe une transaction Bitcoin ?

Pour effectuer une transaction Bitcoin, il faut créer un « wallet » ou portefeuille capable de contenir, transférer ou échanger cette monnaie (avec Coinbase par exemple).

Une fois que votre compte est créé et que vous possédez des Bitcoins, une clé privée est générée (suite de caractères produits par un algorithme). S’en suit une clé public, puis de la clé public votre adresse Bitcoin est produite. Cet algorithme permet la génération de clés que dans un seul sens. Par exemple, ll est impossible à partir d’une clé public de retrouver une clé privée. En effet, la clé privée permet le contrôle des Bitcoins. C’est ce qui fait donc la force et la sécurité du réseau : la cryptographie.

Exemple de transaction simplifiée en 7 étapes :

J’envoie 3 Bitcoins à un ami :

  • Les 3 Bitcoins partent de mon portefeuille => création de la transaction
  • Signature de la transaction grâce à la clé privée générée (preuve de propriété des Bitcoins envoyés à mon ami)
  • La transaction transite via des noeuds qui vont mettre à jour le registre Bitcoin.
  • Les 3 Bitcoins que j’envoie sont alors visibles sur le porte-feuille de mon ami mais la transaction n’est pas encore confirmée car pas encore inscrite dans le registre.
  • Un bloc supplémentaire est créé dans le registre où apparaîtra la transaction.
  • Les mineurs rentrent à ce moment en jeu. Le plus apte à confirmer la transaction est récompensé (par les frais notamment).
  • Plusieurs confirmations sont alors envoyées au destinataire des Bitcoin.
  • Mon ami peut utiliser les Bitcoins que je lui ai envoyé

Le Bitcoin est en train de révolutionner notre façon d’échanger de la monnaie. Mais surtout, il nous donne un contrôle total sur notre propre argent !

On entend souvent dire que le Bitcoin est comparé à l’or : Rare et limité

Sur certains aspects, on peut effectivement dire que le Bitcoin est comparable à l’or :

  • Ressource limitée : 21 millions de Bitcoins disponibles à terme (en 2100). Environ 17 à 18 millions de Bitcoins sont aujourd’hui disponibles (chiffres en constantes évolution).
  • Création de plus en plus difficile. En effet, tout comme l’or était plus facile à trouver et extraire dans le passé, aujourd’hui cette richesse est plus difficilement exploitable. Plus on avance dans le temps et plus le minage de Bitcoins est difficile et compliqué. Création de blocs toutes les 10 minutes, récompense de minage de plus en plus faible (divisible par 2 tous les 200 000 blocs)
  • Refuge de valeur comme l’or ou l’argent

Certaines différences subsistent malgré tout :

  • L’or est utilisé depuis la nuit des temps, 3000 ans environ / Le Bitcoin a été créé en 2008.
  • L’or physique est compliqué à acheter ou vendre / Le Bitcoin est totalement virtuel donc très facile à échanger, acheter, vendre …
  • L’or est contraignant à sécuriser, surtout en grande quantité (volume, cher à sécuriser). L’or est également intraçable / Il suffit d’une clé privée pour sécuriser nos Bitcoins. De plus, on peut suivre par où le Bitcoin a transité depuis sa création jusqu’au moment présent.
  • L’or est accepté de tous malgré les époques / Le Bitcoin n’est pas encore accepté partout.
  • La valeur de l’or est stable / La valeur du Bitcoin reste aujourd’hui très volatile.

En cas de crise économique, à l’heure actuelle l’or serait considéré plus facilement comme valeur refuge stable que le Bitcoin.

De par ces exemples, on peut donc constater qu’il est difficile de comparer à tous les niveaux l’or au Bitcoin.

Les limites ou problématiques du Bitcoin

On a parlé des avantages du Bitcoin mais parler de ses limites est aussi essentiel.

  • Congestion du réseau : Exemple fin 2017 lors de la forte hausse du Bitcoin (afflux de personnes important, ce qui a entrainé un grand nombre de transactions. La conséquence directe : augmentation importante des frais).
  • Evolutions lentes, technologie récente mais de grande valeur et de grande sécurité
  • Monopole des mineurs : Concurrence détruite de part la spécification du matériel utilisé des entreprises de minage
  • D’une premier abord, le Bitcoin peut paraître difficile à acquérir et inaccessible
  • Le réseau est capable de gérer 7 transactions à la seconde, ce qui reste très limité (pour le moment)

Pour résumer

Une image vaut mille mots

Cours du bitcoin

Depuis sa création, le Bitcoin à pris 82 260,02 % de sa valeur. Soit près de 11 300 $ à l’heure actuelle (il valait entre 13 et 14 $ seulement en janvier 2013). Je ne connais pas personnellement d’actifs ayant autant pris de valeur en quelques années seulement.

On se rappelle du pic à 20 000 $ en fin d’année 2017 puis s’en suivit un cycle baissier tout au long de l’année 2018.

Le Bitcoin repart aujourd’hui de plus belle et dépassera probablement dans les semaines, mois ou années à venir son précédent pic des 20 000 $.

Le marché des crypto-monnaies donnent de nouvelles possibilités pour diversifier vos investissements, de faire des plus value sur la revente de vos crypto-actifs … Mais cet engouement profite malheureusement aussi à des personnes mal-intentionnées.

C’est pourquoi, j’énumère dans ce nouveau dossier la liste des arnaques que l’on retrouve fréquemment dans le monde des crypto-monnaies.

Et vous ? Que pensez-vous du Bitcoin et des crypto-monnaies de manière générale ?